top of page

Témoignage Navtimer

Mark Weneta Avitimer Photo.webp
Avitimer

Martin du North Yorkshire, Royaume-Uni a écrit (non édité)

« Si vous lisez des critiques, c'est probablement parce que vous aimez déjà le design. Ce que vous voudrez savoir, c'est si la réalité correspond aux photographies. La reponse courte est oui'.

Après avoir retiré l'emballage, vous êtes présenté avec une boîte en carton rectangulaire grise avec le logo BYOP  en relief sur le dessus. C'est un peu of  peluches, mais ça a l'air chic. Il fournit une expérience de déballage agréable. La montre est à l'intérieur, emballée dans un portefeuille en cuir, d'environ la taille et la forme d'un étui à lunettes. La première chose que vous remarquez, c'est qu'il a un peu de poids. Ce n'est pas exactement lourd, mais vous pouvez dire que les fabricants n'ont pas économisé sur les "trucs". C'est solide. Qualité. Réel.

 

L'impression de qualité est renforcée par la finition du boîtier. L'acier brossé a l'air élégant et "bien fini". Sous-estimé, mais substantiel. Les cornes incurvées sont larges et étayées et allongent le profil du poignet, donnant une légère impression de forme de coussin. C'est juste un peu différent.

Je remplace un Vostok Amphibia automatique. C'est un kit sérieux, étanche à plus de 1 000 pieds, robuste, fiable et plutôt élégant à sa manière. À côté du Navtimer, il semble fragile et bon marché. Il ne pèse pas sensiblement moins, il n'a pas coûté sensiblement moins cher, il n'est tout simplement pas fini au même niveau.

Un petit exemple de ce que j'entends par finition est la couronne de remontoir. La couronne du Vostok a la même finition que les couronnes d'origine fournies avec des mécanismes de remplacement. C'est la solution la moins chère possible. Les couronnes BYOP ont une sensation et un aspect bien plus agréables au doigt. Ils sont moletés et gros et font bien le travail.

Un autre exemple est la lunette chronométrée. Celui de l'Amphibia est plutôt raide et laid. Après 15 minutes, les graduations sont à intervalles de 5 minutes. La lunette Navtimer est détaillée et belle. Il est monté à l'intérieur et tourne en douceur à l'aide de la couronne supplémentaire. C'est une belle touche.

Plus important est la finition du visage. Je suis presbyte et la lisibilité est primordiale. Le Navtimer est probablement imbattable pour cela en termes de design (il y a une montre fabriquée par Sinn qui s'en rapproche mais coûte beaucoup plus), mais la netteté de l'exécution dépasse également de loin celle de l'Amphibia.

Je n'ai jamais été fan de Superluminova. Ma première montre avait un cadran au radium, donc je suis déçu que Superluminova s'estompe si rapidement. Mais l'application généreuse de celui-ci sur le Navtimer lui donne du sens. Vous le remarquez lorsque vous passez d'un champ ensoleillé à l'ombre d'un bois, ou du jardin à la dépendance. Tout le cadran s'allume dans une situation où j'aurais normalement du mal à lire la montre. Si j'ai un reproche à faire, c'est que les aiguilles restent éclairées moins longtemps que le cadran. Dans l'obscurité totale, l'Amphibia est plus performante car les aiguilles restent visibles plusieurs minutes de plus, même si le cadran a disparu. La trotteuse de l'Amphibia est également éclairée par un point Superluminova, tandis que la trotteuse du Navtimer est invisible dans l'obscurité. Cela dit, la trotteuse jaune du Navtimer est l'une de mes caractéristiques préférées. La forme et la couleur sont toutes deux de petites œuvres d'art.

Je suppose que la partie la plus importante d'une montre est le mécanisme. Là réside une grande question. Si vous voulez une précision d'une fraction de seconde et une lecture de l'heure sans entretien, vous devriez probablement vous tourner vers le quartz. Les mécanismes à quartz sont très précis et prétendument très durables. Tout ce que vous avez à faire est de changer une pile de temps en temps. Mais ils sont si incroyablement bon marché à acheter que je me sens arnaqué de payer plus de 50 GBP pour une montre à quartz sans or ni diamants. Les mécanismes mécaniques sont de petites merveilles et cela ne me dérange pas de payer pour ceux-ci en plus. Ce sont des êtres vivants avec un pouls joyeux et palpitant. Le Navtimer et l'Amphibia sont alimentés par des mécanismes assez similaires. Les deux ont la même cote de précision de -20 à +40 secondes/jour, mais le Seiko NH35A à l'intérieur du Navtimer a la capacité d'arrêter (pirater) la trotteuse, ce que Vostok ne fait pas.

Si le chiffre de précision semble alarmant, il ne devrait pas. Ce sont des chiffres maximum et dépendent de la qualité du réglage du mécanisme. Après 48 heures, mon Navtimer est toujours d'accord avec Internet et mon Amphibia n'a généralement pas gagné plus de 2 minutes par semaine. Les mouvements ETA de fabrication suisse tels que le 2824-2 réduisent l'écart à + ou - 12 secondes/jour mais coûtent au moins 5 fois plus. Cela se traduit par 100 GBP de plus en prix de détail et explique l'écart entre les montres abordables et les montres de luxe. Le principal coût de fabrication d'un mécanisme de montre est la mise en place des machines pour fabriquer les pièces. Cela a depuis longtemps été payé avec le NH35A. En cas de problème avec un NH35A, le remplacement de l'ensemble du mécanisme ne devrait pas coûter plus de 50 GBP.

Un mot sur le bracelet. Mon Amphibia a un bracelet en caoutchouc qui est parfaitement adapté pour une montre de plongée et fonctionne bien pour attacher la montre à mon poignet, mais je préfère le cuir. Le fait est que les bracelets en cuir qui accompagnent les montres abordables sont notoirement horribles. Pas si ici. Le bracelet est en fait supérieur à ceux avec lesquels je remplacerais normalement ceux fournis avec des montres abordables. La boucle est conséquente et le cuir souple. J'aime vraiment ça.

Dans l'ensemble, la montre vaut bien l'argent. Le design est innovant et pratique et la finition est simple mais très classe. Personnellement, je ne peux m'empêcher de l'admirer.

Enfin une mention pour l'expérience d'achat. Ces montres sont un travail d'amour et cela s'étend au service amical et utile disponible sur le site Web. Je ne peux pas parler assez haut ».

« Si vous lisez des critiques, c'est probablement parce que vous aimez déjà le design. Ce que vous voudrez savoir, c'est si la réalité correspond aux photographies. La reponse courte est oui'.

Après avoir retiré l'emballage, vous êtes présenté avec une boîte en carton rectangulaire grise avec le logo BYOP  en relief sur le dessus. C'est un peu of  peluches, mais ça a l'air chic. Il fournit une expérience de déballage agréable. La montre est à l'intérieur, emballée dans un portefeuille en cuir, d'environ la taille et la forme d'un étui à lunettes. La première chose que vous remarquez, c'est qu'il a un peu de poids. Ce n'est pas exactement lourd, mais vous pouvez dire que les fabricants n'ont pas économisé sur les "trucs". C'est solide. Qualité. Réel.

 

L'impression de qualité est renforcée par la finition du boîtier. L'acier brossé a l'air élégant et "bien fini". Sous-estimé, mais substantiel. Les cornes incurvées sont larges et étayées et allongent le profil du poignet, donnant une légère impression de forme de coussin. C'est juste un peu différent.

Je remplace un Vostok Amphibia automatique. C'est un kit sérieux, étanche à plus de 1 000 pieds, robuste, fiable et plutôt élégant à sa manière. À côté du Navtimer, il semble fragile et bon marché. Il ne pèse pas sensiblement moins, il n'a pas coûté sensiblement moins cher, il n'est tout simplement pas fini au même niveau.

Un petit exemple de ce que j'entends par finition est la couronne de remontoir. La couronne du Vostok a la même finition que les couronnes d'origine fournies avec des mécanismes de remplacement. C'est la solution la moins chère possible. Les couronnes BYOP ont une sensation et un aspect bien plus agréables au doigt. Ils sont moletés et gros et font bien le travail.

Un autre exemple est la lunette chronométrée. Celui de l'Amphibia est plutôt raide et laid. Après 15 minutes, les graduations sont à intervalles de 5 minutes. La lunette Navtimer est détaillée et belle. Il est monté à l'intérieur et tourne en douceur à l'aide de la couronne supplémentaire. C'est une belle touche.

Plus important est la finition du visage. Je suis presbyte et la lisibilité est primordiale. Le Navtimer est probablement imbattable pour cela en termes de design (il y a une montre fabriquée par Sinn qui s'en rapproche mais coûte beaucoup plus), mais la netteté de l'exécution dépasse également de loin celle de l'Amphibia.

Je n'ai jamais été fan de Superluminova. Ma première montre avait un cadran au radium, donc je suis déçu que Superluminova s'estompe si rapidement. Mais l'application généreuse de celui-ci sur le Navtimer lui donne du sens. Vous le remarquez lorsque vous passez d'un champ ensoleillé à l'ombre d'un bois, ou du jardin à la dépendance. Tout le cadran s'allume dans une situation où j'aurais normalement du mal à lire la montre. Si j'ai un reproche à faire, c'est que les aiguilles restent éclairées moins longtemps que le cadran. Dans l'obscurité totale, l'Amphibia est plus performante car les aiguilles restent visibles plusieurs minutes de plus, même si le cadran a disparu. La trotteuse de l'Amphibia est également éclairée par un point Superluminova, tandis que la trotteuse du Navtimer est invisible dans l'obscurité. Cela dit, la trotteuse jaune du Navtimer est l'une de mes caractéristiques préférées. La forme et la couleur sont toutes deux de petites œuvres d'art.

Je suppose que la partie la plus importante d'une montre est le mécanisme. Là réside une grande question. Si vous voulez une précision d'une fraction de seconde et une lecture de l'heure sans entretien, vous devriez probablement vous tourner vers le quartz. Les mécanismes à quartz sont très précis et prétendument très durables. Tout ce que vous avez à faire est de changer une pile de temps en temps. Mais ils sont si incroyablement bon marché à acheter que je me sens arnaqué de payer plus de 50 GBP pour une montre à quartz sans or ni diamants. Les mécanismes mécaniques sont de petites merveilles et cela ne me dérange pas de payer pour ceux-ci en plus. Ce sont des êtres vivants avec un pouls joyeux et palpitant. Le Navtimer et l'Amphibia sont alimentés par des mécanismes assez similaires. Les deux ont la même cote de précision de -20 à +40 secondes/jour, mais le Seiko NH35A à l'intérieur du Navtimer a la capacité d'arrêter (pirater) la trotteuse, ce que Vostok ne fait pas.

Si le chiffre de précision semble alarmant, il ne devrait pas. Ce sont des chiffres maximum et dépendent de la qualité du réglage du mécanisme. Après 48 heures, mon Navtimer est toujours d'accord avec Internet et mon Amphibia n'a généralement pas gagné plus de 2 minutes par semaine. Les mouvements ETA de fabrication suisse tels que le 2824-2 réduisent l'écart à + ou - 12 secondes/jour mais coûtent au moins 5 fois plus. Cela se traduit par 100 GBP de plus en prix de détail et explique l'écart entre les montres abordables et les montres de luxe. Le principal coût de fabrication d'un mécanisme de montre est la mise en place des machines pour fabriquer les pièces. Cela a depuis longtemps été payé avec le NH35A. En cas de problème avec un NH35A, le remplacement de l'ensemble du mécanisme ne devrait pas coûter plus de 50 GBP.

Un mot sur le bracelet. Mon Amphibia a un bracelet en caoutchouc qui est parfaitement adapté pour une montre de plongée et fonctionne bien pour attacher la montre à mon poignet, mais je préfère le cuir. Le fait est que les bracelets en cuir qui accompagnent les montres abordables sont notoirement horribles. Pas si ici. Le bracelet est en fait supérieur à ceux avec lesquels je remplacerais normalement ceux fournis avec des montres abordables. La boucle est conséquente et le cuir souple. J'aime vraiment ça.

Dans l'ensemble, la montre vaut bien l'argent. Le design est innovant et pratique et la finition est simple mais très classe. Personnellement, je ne peux m'empêcher de l'admirer.

Enfin une mention pour l'expérience d'achat. Ces montres sont un travail d'amour et cela s'étend au service amical et utile disponible sur le site Web. Je ne peux pas parler assez haut ».

bottom of page